Mécanismes neuronaux impliqués dans le développement de l’anxiété

L’anxiété est un trouble majeur qui devient de plus en plus répandu et afflige de nombreux enfants, adolescents et adultes. Il est souvent comorbide avec d’autres troubles mentaux et démontre un biais de genre important, les femmes étant environ 3 fois plus touchées que les hommes.

Les circuits neuronaux impliqués dans le développement des réactions de peur et de l’anxiété sont bien connus, grâce aux études d’imagerie humaine et aux études précliniques utilisant des modèles de rongeurs. Les réponses de peur sont médiées par l’activation de l’amygdale, une structure importante dans le traitement des émotions, l’hippocampe, qui fournit des informations précieuses sur le contexte et la mémoire, ainsi que le cortex préfrontal qui contrôle les fonctions exécutives et la cognition.

Pour accéder au visionnement d’une captation, le client s’engage à visionner la captation de manière individuelle et ne pourra, en aucun cas, en faire l’enregistrement et/ou la reproduction.

Contenu