Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Congrès annuel de l’AQPS 2016
La psychologie scolaire, une ressource clé !

Prévenir et détecter les difficultés d’apprentissage en lecture: À l’aide de l’évaluation des progrès

Les évaluations de progrès ont été élaborées par des psychologues scolaires afin d’aider au diagnostic des difficultés d’apprentissage, mais aussi de permettre aux enseignants et orthopédagogues de mieux adapter leurs interventions aux besoins de la clientèle d’élèves. Ces évaluations courtes et simples sont complétées régulièrement (p. ex., deux fois par mois). Leurs résultats sont utilisés dans le cadre de ce qui est appelé le modèle multi-niveau afin de distinguer deux types d’élèves :

1) les élèves qui n’apprennent pas à lire parce que l’enseignement qui leur est offert n’est pas de qualité suffisante et

2) les élèves qui n’apprennent pas à lire en raison de facteurs individuels (p. ex., dû à une sous-stimulation en milieu familial).

L’utilisation des évaluations de progrès a permis aux psychologues scolaires américains de démontrer qu’un nombre non négligeable de diagnostics de difficultés d’apprentissage découlaient en fait d’un enseignement de qualité insuffisante, ce qui a amené ces psychologues à devenir des agents de changement importants dans les écoles. Les évaluations de progrès ne sont pas encore suffisamment utilisées dans les écoles québécoises. L’atelier permettra aux participants d’apprendre à élaborer et à utiliser des évaluations de progrès en lecture.

Contenu

Introduction
Définition de l’évaluation des progrès
Origine de l’évaluation des progrès.
Exemples classiques d’évaluation
Modèle de réponse à l’intervention.
Élaborer des évaluations de progrès
Conclusion